MOTION 3 | CONGRÈS D’AUBERVILLIERS

  • suivre olivier Faure sur
  •  

Biographie d'Olivier Faure

Olivier Faure

Je suis né le 18 août 1968 d’un père français et d’une mère vietnamienne.

Je n’ai jamais douté de ce que ce pays était le mien. Je transmets aujourd’hui à mes quatre enfants et ma belle-fille cet amour pour la patrie de Voltaire, Hugo et Jaurès.

Fils d’un fonctionnaire du Trésor public et d’une mère infirmière, j’ai grandi dans cette France moyenne, ni riche, ni pauvre. J’ai grandi dans un quartier populaire. Du haut de ma tour (j’ai été très fier que ce soit la plus haute du quartier : 12 étages) je pouvais voir mon école. C’est à mes parents et à cette école de la République, trop souvent décriée, que je dois, pour une large part, ce que je suis devenu.Je sais ce que la réussite doit à l’effort, à la persévérance et à la volonté. Mais je n’ignore pas que pour quelques parcours enchantés, il y a aussi des milliers de rêves bloqués. C’est la raison de mon engagement à gauche.

Je suis juriste de formation. Je suis diplômé de 3e cycle en Droit et en Science politique. J’ai commencé ma vie professionnelle comme collaborateur du président de la commission des lois à l’Assemblée Nationale. J’ai ensuite rejoint une PME de haute technologie de plus de 150 salariés, dont je suis devenu l’un des dirigeants. La société était alors détenue majoritairement par ses salariés. Ce fut un formidable combat quotidien de développer l’activité, gagner des parts de marché et créer des emplois.

En 1997, je suis devenu conseiller de Martine Aubry au ministère de l’Emploi. J’y suis resté jusqu’à son départ pour Lille à l’automne 2000. Avec Martine, j’ai le souvenir d’avoir travaillé de jour comme de nuit. L’épuisement nous guettait, mais nous étions très fiers de mettre en œuvre le changement voulu par les Français en 1997 (Emplois jeunes, réduction du temps de travail, CMU, loi contre les exclusions, redressement des comptes de la Sécurité sociale etc.)

Au départ de Martine Aubry du gouvernement, François Hollande, Premier secrétaire du PS, m’a proposé de le rejoindre, comme directeur adjoint de son cabinet. J’ai passé sept années à travailler quotidiennement avec lui. J’ai découvert une personnalité et une intelligence hors du commun. Je connais son exigence de justice. J’apprécie sa fermeté qui ne se confond jamais avec le mépris des autres. J’aime les gens qui ne tirent pas leur autorité de leurs titres, mais de leur capacité à fédérer autour d’un projet commun. Quelques années plus tard, lors de la campagne présidentielle, François Hollande me confia le suivi de l’opinion. C’est ainsi que le 6 mai 2012, j’ai eu cet honneur de lui apprendre qu’il était le nouveau président de la République.

Je suis devenu en novembre 2007 secrétaire général du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale. Chaque jour j’ai travaillé avec Jean-Marc Ayrault et les 203 députés socialistes, radicaux et citoyens, leurs collaborateurs et ceux du groupe. Chaque semaine, la gauche a défendu ses propositions, alternatives à celles du gouvernement. J’en ai rendu compte le plus régulièrement possible sur mon blog.En mai 2012 lorsque Jean-Marc Ayrault est devenu Premier Ministre, il m’a nommé conseiller spécial, fonction que je n’ai occupée… qu’un mois, avant de devenir député.

J‘ai en juin 2012 été élu député de la circonscription de Sénart-Le Mée.Je veux y apporter mon expérience et mon énergie. Avec Marie-Line Pichery, maire de Savigny-le-Temple, ma suppléante, nous sommes les porte-voix de ce territoire dynamique, jeune, innovant. Avec l’ensemble des maires et conseillers généraux, nous nous battons pour le développement économique de ce territoire, la préservation du cadre de vie, la présence de services publics de qualité dans les transports, la santé, l’éducation, la sécurité notamment.

Membre de la Commission des Finances, je suis rapporteur spécial du budget infrastructures de transports collectifs et ferroviaires.

Pendant 4 ans et demi, j’ai été Vice-Président du Groupe socialiste à l’Assemblée nationale, avant d’en être élu Président en décembre 2016.

Mes derniers tweets

Olivier Faure

RT @cdallonnes: Excellente interview d’⁦@faureolivier⁩ clair dans la vision et la stratégie liberation.fr/france/2018/09…

Olivier Faure

RT @VincentTISON: #PS Propos très juste d’@faureolivier : il faut refuser ce concept mortifère des gauches irréconciliables, porter un proj…

Olivier Faure

🗞[Interview Libé] "Bâtir des convergences plutôt que des alliances artificielles". La gauche peut de nouveau entraîner une force ! via @libe liberation.fr/france/2018/09…

Olivier Faure

J'entends toutes les bonnes questions mais qd je ne suis pas d’accord je le dis. En l'occurrence, quitter le groupe social-démocrate est contreproductif. Nous ne pouvons pas prétendre changer l’#Europe et nous couper de la 2e force au Parlement européen #Maurel #Territoiresdinfos

Olivier Faure

Je conduirai la campagne européenne comme si j’étais candidat. Je souhaite en faire un référendum pour une autre #Europe. Personne ne peut faire l’impasse sur cette échéance majeure #Territoiresdinfos

Olivier Faure

Trop longtemps la question du « qui » a primé sur le projet. Aujourd’hui, je veux changer de méthode : on commence par les idées, le message et ensuite on pose la question de l’incarnation #Territoiresdinfos #Europe

Olivier Faure

Nous ne sommes pas seulement un espace politique qui se définirait par un ni-ni : ni Macron, ni Mélenchon. il faut nous réidentifier. Notre projet sur l’#Europe en est une première illustration.  #Territoiresdinfos
Olivier Faure

Olivier Faure

Concernant les territoires, il y a ceux qui en parlent et ceux qui font. Moi je suis toutes les semaines sur les territoires pour rencontrer les élus qui pratiquent la politique par la preuve, ces élus par qui le PS renaîtra #Territoiresdinfos

Olivier Faure

Le jacobin #Macron s’est présenté comme l’homme du pacte girondin mais le seul pacte girondin qu’il ait lié c’est avec Alain Juppé ! Il se méfie de tous les contre-pouvoirs syndicats, associations, parlement et collectivités locales. #Territoiresdinfos

Olivier Faure

Macron tente de poser les nationalistes, comme seule alternative possible aux libéraux. Ils se sont choisis comme épouvantails réciproques. En ce sens il est devenu l’agent électoral des populistes #Europe #Territoiresdinfos
Olivier Faure

Olivier Faure

Le néo-progressiste a laissé place au néo-libéral, sur le social, c’est le président des riches, sur l’exemplarité, celui d’un d’un clan, sur l’écologie Hulot a dit qu’il n’était pas celui qui rend la planète « great again ». Le mirage se dissipe. #Macron #Territoiresdinfos

Olivier Faure

Jupiter a quitté l’Olympe pour le plancher des vaches. Il est rappelé par la réalité. #Territoiresdinfos #BasLesMasques
Olivier Faure

Olivier Faure

Macron est le roi des tours de passe-passe : ce qu’il donne d’une main, il le reprend de l’autre. Encore une fois, les retraités, les familles et les locataires seront les premiers impactés par les baisses du #Budget2019 #Territoiresdinfos
Olivier Faure

Olivier Faure

Je serai l'invité de #Territoiresdinfos ce matin sur @publicsenat. Rendez-vous à 8h !

Olivier Faure

RT @ArthurNazaret: #PS Ceta : "Nous demandons à débattre maintenant" Communiqué de presse du PS ( via @faureolivier et @BorisVallaud )

Olivier Faure

Tant qu’il y aura des partis, en l’espèce #LREM, qui n’appelleront pas un homophobe par son nom, il y aura des #MarcelCampion. Une condamnation claire de propos qui le sont tout autant, cela aurait dû être cela remettre la République en marche ! twitter.com/CCastaner/stat…
Olivier Faure

Olivier Faure

Présent ce matin pour le séminaire des @senateursPS à Marseille aux côtés de @PatrickKanner @cdallonnes et @Valerie_Rabault pour évoquer les grands combats de la rentrée

Olivier Faure

Atterré par les propos de Marcel Campion. Et très troublé par les justifications de #LREM #StopHomophobie twitter.com/sonjoachim/sta…