MOTION 3 | CONGRÈS D’AUBERVILLIERS

  • suivre olivier Faure sur
  •  

Biographie d'Olivier Faure

Olivier Faure

Je suis né le 18 août 1968 d’un père français et d’une mère vietnamienne.

Je n’ai jamais douté de ce que ce pays était le mien. Je transmets aujourd’hui à mes quatre enfants et ma belle-fille cet amour pour la patrie de Voltaire, Hugo et Jaurès.

Fils d’un fonctionnaire du Trésor public et d’une mère infirmière, j’ai grandi dans cette France moyenne, ni riche, ni pauvre. J’ai grandi dans un quartier populaire. Du haut de ma tour (j’ai été très fier que ce soit la plus haute du quartier : 12 étages) je pouvais voir mon école. C’est à mes parents et à cette école de la République, trop souvent décriée, que je dois, pour une large part, ce que je suis devenu.Je sais ce que la réussite doit à l’effort, à la persévérance et à la volonté. Mais je n’ignore pas que pour quelques parcours enchantés, il y a aussi des milliers de rêves bloqués. C’est la raison de mon engagement à gauche.

Je suis juriste de formation. Je suis diplômé de 3e cycle en Droit et en Science politique. J’ai commencé ma vie professionnelle comme collaborateur du président de la commission des lois à l’Assemblée Nationale. J’ai ensuite rejoint une PME de haute technologie de plus de 150 salariés, dont je suis devenu l’un des dirigeants. La société était alors détenue majoritairement par ses salariés. Ce fut un formidable combat quotidien de développer l’activité, gagner des parts de marché et créer des emplois.

En 1997, je suis devenu conseiller de Martine Aubry au ministère de l’Emploi. J’y suis resté jusqu’à son départ pour Lille à l’automne 2000. Avec Martine, j’ai le souvenir d’avoir travaillé de jour comme de nuit. L’épuisement nous guettait, mais nous étions très fiers de mettre en œuvre le changement voulu par les Français en 1997 (Emplois jeunes, réduction du temps de travail, CMU, loi contre les exclusions, redressement des comptes de la Sécurité sociale etc.)

Au départ de Martine Aubry du gouvernement, François Hollande, Premier secrétaire du PS, m’a proposé de le rejoindre, comme directeur adjoint de son cabinet. J’ai passé sept années à travailler quotidiennement avec lui. J’ai découvert une personnalité et une intelligence hors du commun. Je connais son exigence de justice. J’apprécie sa fermeté qui ne se confond jamais avec le mépris des autres. J’aime les gens qui ne tirent pas leur autorité de leurs titres, mais de leur capacité à fédérer autour d’un projet commun. Quelques années plus tard, lors de la campagne présidentielle, François Hollande me confia le suivi de l’opinion. C’est ainsi que le 6 mai 2012, j’ai eu cet honneur de lui apprendre qu’il était le nouveau président de la République.

Je suis devenu en novembre 2007 secrétaire général du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale. Chaque jour j’ai travaillé avec Jean-Marc Ayrault et les 203 députés socialistes, radicaux et citoyens, leurs collaborateurs et ceux du groupe. Chaque semaine, la gauche a défendu ses propositions, alternatives à celles du gouvernement. J’en ai rendu compte le plus régulièrement possible sur mon blog.En mai 2012 lorsque Jean-Marc Ayrault est devenu Premier Ministre, il m’a nommé conseiller spécial, fonction que je n’ai occupée… qu’un mois, avant de devenir député.

J‘ai en juin 2012 été élu député de la circonscription de Sénart-Le Mée.Je veux y apporter mon expérience et mon énergie. Avec Marie-Line Pichery, maire de Savigny-le-Temple, ma suppléante, nous sommes les porte-voix de ce territoire dynamique, jeune, innovant. Avec l’ensemble des maires et conseillers généraux, nous nous battons pour le développement économique de ce territoire, la préservation du cadre de vie, la présence de services publics de qualité dans les transports, la santé, l’éducation, la sécurité notamment.

Membre de la Commission des Finances, je suis rapporteur spécial du budget infrastructures de transports collectifs et ferroviaires.

Pendant 4 ans et demi, j’ai été Vice-Président du Groupe socialiste à l’Assemblée nationale, avant d’en être élu Président en décembre 2016.

Mes derniers tweets

Olivier Faure

RT @PotierDominique: #Niger Hommage 🇫🇷 aux civils et aux militaires qui s’engagent contre le terrorisme, pour la paix et pour la co-dévelop…

Olivier Faure

RT @GabrielleSiry: « A Saint-Denis de la Réunion, Ericka Bareigts a « cassé le plafond de verre » » Portrait d’@ebareigts à lire dans @lemo

Olivier Faure

RT @partisocialiste: 📢🔴 LE PROGRAMME EST ARRIVÉ ! 🤗 Comme promis, des sujets brûlants, des formats innovants, des temps artistiques, du ci…

Olivier Faure

RT @romaincolas: 👉 L’avenir de la gauche et de l’écologie se construit et c’est à Blois que ça se passe. J’y serai. On s’y rejoint ? #Rdv…

Olivier Faure

RT @GabrielleSiry: Alors que B. #Pompili dit «passer à la vitesse supérieure sur l’#ecologie», le ministère de l’agriculture annonce le ret…

Olivier Faure

🤔Perplexe sur le discours du PR à #Beyrouth. Quoi que l’on pense des dirigeants libanais quelle légitimité pour se poser en sauveur? pourquoi condamnation si tardive en se mettant en scène au milieu d’1 tragédie? Quels moyens pour assumer ses engagements vis-à-vis du peuple 🇱🇧 ?

Olivier Faure

Voilà ce qui ne passe pas! « La victime, c’est moi ». La réalité ⏺ sa nomination rompt l’équité entre les parties⏺ les faits déjà reconnus suffisaient à le disqualifier⏺ Quelle 👩 portera encore plainte face à 1 👨 de pouvoir si elle devient l’accusée ? ouest-france.fr/politique/gera…

Olivier Faure

Visiblement la « grande cause du quinquennat » n’interdit aucune nomination misogyne à ⁦@EmmanuelMacron⁩. Un gouffre sépare les intentions de l’action. Même alerté par ses propres conseillères le PR passe outre. #ToutVaTrèsBienMadameLaMarquise lemonde.fr/politique/arti…

Olivier Faure

Oui, la pandémie de Covid a deconfiné le pire (mais le pire n’est jamais sûr...) - Nos Lendemains noslendemains.fr/oui-la-pandemi…

Olivier Faure

RT @partisocialiste: 🏨 Blois est une ville touristique et ne manque pas de solutions pour l'hébergement. Si vous n'avez pas encore trouvé o…

Olivier Faure

RT @rglucks1: Guerres, invasions, attentats, corruption, effondrement financier, et maintenant ce Tchernobyl chimique: toutes les plaies du…

Olivier Faure

RT @partisocialiste: ⚫ #Liban : Le Parti socialiste exprime sa profonde tristesse et ses sincères condoléances aux familles des victimes, m…

Olivier Faure

RT @Valerie_Rabault: Annonce du Président de la République : les auxiliaires de vie obtiennent enfin la reconnaissance qu’ils et elles méri…
Olivier Faure

Olivier Faure

Olivier Faure

J’adresse ce soir mes sincères condoléances aux familles endeuillées et àl’ensemble du peuple libanais. Je lui exprime au nom des socialistes français notre pleine solidarité après les terribles explosion survenues à Beyrouth.

Olivier Faure

RT @PotierDominique: Monsieur le Président @EmmanuelMacron dés le 7 mai les @socialistesAN ont intepellé le @gouvernementFR: la prime ne do…

Olivier Faure

Philippe Fremeaux nous quitte à un moment où nous aurions tant besoin de lui pour penser, repenser un monde où économie, humanité, justice sociale, écologie, ne sont plus opposés mais alliés, au service du bien être collectif. Mes pensées à sa famille, ses amis d’@AlterEco_ twitter.com/AlterEco_/stat…

Olivier Faure

Vivre les uns à côté des autres selon sa couleur de peau, cela porte un nom : l’apartheid. Par quelle folie au nom de la lutte contre les discriminations certains identitaires « racisés » réhabilitent le pire des régimes ? twitter.com/_LICRA_/status…